PartagePartage

La triche est un sport !

Dans le sport de haut niveau comme dans le sport amateur, une catégorie de personnes vient polluer tous les classements : les tricheurs ! Il est temps de parler de ce fléau.

Hello les Squaddies,


Professionnels ou amateurs, les sportifs sont toujours à la recherche de nouveaux défis. Le but ? Se dépasser et aller au-delà de nos limites.

Mais pour certains, l’appât du gain ou de la gloire est plus fort que tout et mène à des conduites peu sportives, et la course à pied n’est malheureusement pas épargnée. Outre le dopage, les coureurs regorgent  de bonnes idées pour améliorer leurs performances et créer l’exploit sur des courses officielles. Parmi les plus fréquentes, on compte des coureurs prenant le métro, empruntant des raccourcis ou traversant une partie du parcours en voiture. Mais certains ont des techniques plus originales. On a sélectionné pour toi notre Top 3 des plus gros fails de triche dans le monde du running.


Numéro 3 : commençons par le début…





Dès les premiers Jeux Olympiques modernes à Athènes en 1896, un cas de triche est détecté sur l’épreuve phare du marathon.  Arrivé en 3ème position, le jeune grec Spyridon Belokas est finalement disqualifié : pas très discret, il est monté à l’arrière d’une charrette sous les yeux de son poursuivant Gyula Kellner ! Celui-ci récupère logiquement la médaille de bronze.

Le beau principe de « l’essentiel n’est pas de gagner mais de participer » du baron Pierre de Coubertin semble déjà loin.



Numéro 2 : deux pour le prix d’un !

L’histoire se passe du côté de la Réunion, sur la TransRun, trail de 130 kilomètres à travers l’île.

Un quinquagénaire, dépassé par ses concurrents au début de la course, réussit une remontée spectaculaire en fin de course et parvient même à
s’octroyer la troisième place de sa catégorie ! Exploit ? Il n’en est rien ! Les organisateurs découvrent finalement qu’il a partagé son dossard
avec son frère jumeau : une technique plutôt efficace pour tenir sur une longue distance en restant frais !

Après vérification, les frères sont disqualifiés et sanctionnés.



Numéro 1 : pourquoi courir quand on peut faire la grasse mat' ?

Et c’est Rosie Ruiz que nous retrouvons sur la plus haute marche du podium des fails de triche !

Cette parfaite inconnue réussi à se qualifier pour le prestigieux Marathon de Boston en 1980 et, contre toute attente, passe la ligne d’arrivée en première position dans un temps de 2h31, battant ainsi le record du monde sur la distance et améliorant son record personnel de plus de 20
minutes ! Stupéfaction de sa poursuivante Jacqueline Gareau, qui affirme avoir fait la course en tête depuis le début et n’a jamais été dépassée.

Après enquête, Rosie ne s’est pas présentée sur la ligne de départ : elle est restée tranquillement dans son hôtel situé proche de la ligne d’arrivée, et s’est glissée sur le parcours pour effectuer discrètement les 800 derniers mètres afin d’obtenir le statut tant convoité de Finisher.
Ayant mal calculé son coup (elle ne souhaitait pas gagner mais finir avec un temps honorable), elle est finalement arrivée première mais n’a pas su répondre aux questions techniques des journalistes à propos de son nouveau record.
Démasquée.

L’histoire apprendra plus tard qu’elle a également triché lors du Marathon de New York pour obtenir sa qualification : épuisée après seulement 30 minutes de course, elle a pris le métro pour finir la course en 2h56.

Depuis, Rosie a changé de nom et s’est exilée en Floride avec sa famille.





Finalement, que recherchons-nous dans la course à pied ? Le défi et le dépassement de soi n’est-il pas plus important que de remporter des breloques qu’on ne mérite pas ? La plupart des tricheurs n’ont rien à gagner - si ce n’est une place ou un temps « honorable », pour épater la galerie.

Malheureusement, il sera toujours possible de tricher sur des courses ou sur SquadRunner. Certains seront démasqués, d’autres réussiront toujours à passer entre les mailles du filet. Mais avant de prendre ton vélo pour gagner plus de points sur ton app préférée, réfléchis bien à l’intérêt qu’il y a à tricher sur un jeu dans lequel il n’y a rien à gagner.


Personnellement, je préfère utiliser mes pattes pour courir et je supprime toujours mes courses lorsqu’elles apparaissent en double sur l’app. Je savoure bien plus lorsque je passe en ligue supérieure :-) Ca vous dit de faire comme moi ?


A très vite les Squaddies !


Boogie



PartagePartage