PartagePartage

Réussir tes photos running pour Instagram : tout un art !

Instagram attire chaque jour plus de 500 millions d’utilisateurs dans le monde entier. Réseau social pour les particuliers, canal d’acquisition pour les entreprises, l’application va aujourd’hui bien plus loin que le partage de photos : stories, sondages, GIF, articles sponsorisés, blogueurs, hashtags à foison, au final on ne sait plus tellement où donner du like ! Ce que Boogie sait en revanche, c’est que l’image et le design ont de plus en plus d’importance et notamment dans l’univers du sport, un des thèmes les plus partagé sur la plateforme.

Hello les Squadies,


Aujourd’hui, j’ai décidé de faire de toi LE/LA pro des photos running Instagram. Et oui ! Les sportifs font partie des personnalités les plus suivies sur le réseau, et ce notamment grâce aux nombreux conseils et entraînements qu’ils peuvent proposer à leurs abonnés mais aussi grâce à leurs jolies photos Instagram qu’on envie un peu tous. Et si c’était toi qu’on enviait grâce à tous les conseils que je te fournis dans cet article ? À tes stylos, on prend des notes ! Boogie Spielberg is on the stage.



#Toutestdanslatête

La création d’une photo débute déjà dans ta petite tête. Au cours de ta sortie, imagine un cadre, un type de photo que tu aimerais créer, regarde autour de toi et ouvre le champ des possibles. Peu à peu, tout prend forme !



#Prisedevue

Alors, que souhaites-tu prendre en photo ? Toi ? Le paysage ? Tes baskets ? Il faut choisir ! On oublie les montages (s’il yr plaît) qui font trop désordre et ne donnent pas tellement envie de liker, et on opte pour une prise de vue simple, précise et efficace. Pour cela, je te conseille de ne pas utiliser Instagram directement, mais plutôt l’appareil photo inclus dans ton téléphone.



#Action! Mais Solo je fais comment ?

Et oui, nous ne sommes pas tous des influenceurs à plus de 10 000 followers et ne venons pas tous accompagnés de notre photographe. Bon … pour moi c’est facile, je ne sors jamais sans mon maître hihi. Pour les photos stables ( selfie, baskets, paysage), c’est assez simple, il suffit de cadrer, faire la mise au point et capturer l’instant ! Pour les photos en action en revanche, si tu es avec un(e) ami(e), tu peux lui demander de te prendre. Si tu es seul, il faudra bricoler et .. improviser ! Pas de panique, regarde juste bien autour de toi : s’il y a un banc, une poubelle, un trottoir, des arbres, tout peut être utile dans ces moments de … solitude ! Une fois le téléphone calé, il te faudra lancer le retardateur à régler sur 10 ou 5 secondes selon ta rapidité à te placer.



#PostPhoto 

Ça y’est tu as capturé THE photo presque parfaite. Passons maintenant à l’étape traitement. Oui parce que le #nofilter c’est bien et naturel, mais parfois certaines photos valent mieux d’être un minimum retouchées. Si tu as de la place, d’autres applications spécialisées comme Afterlight ou Snapseed, permettent d’aller plus loin dans tes retouches photos. Personnellement je me contente des filtres inclus dans Instagram que je trouve largement suffisants ! Teste la luminosité, le contraste, la saturation jusqu’à obtenir un beau cliché!



#TimetoPostit!

Si enfin, tout est dans la boîte, tu peux maintenant publier ta photo sur Instagram ! Ici je ne t’apprends rien, tu sais comment faire je pense :-) Lieu, déscription, Hashtag, tags, laisse parler l’artiste qui est en toi !




À tes baskets et ton téléphone maintenant ! N’hésite pas d’ailleurs à taguer @squadrunner sur tes prochaines photos. Je serai ravi de découvrir tes performances et qualités de photographe !



Squadement,


Boogie

PartagePartage